Comment faire un moodboard ?

👋🏼 Hello la team !

J’espère que vous allez bien et que tout se passe merveilleusement bien pour vous ! ☀️
Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler du “Moodboard”. Qu’est-ce donc que cet étrange animal 🐰 ? C’est un outil qui permet d’assembler des images, objets ou mots sous forme de tableau (“board” 🤓). Ce tableau sert à exprimer un style choisi dans le cadre du développement d’une idée créative (concept produit, publicité, design, agencement, etc.). Moi je l’utilise pour à peu près tout ! J’aime l’utiliser pour créer la décoration d’un mariage ( mais aussi d’un bureau, d’une chambre, d’une cuisine, etc. …), pour une création graphique (logo, charte graphique, affiche, illustration) et même pour du développement personnel !
Il vous aide à préciser et encadrer vos idées. Je vous propose de vous montrer comment faire un moodboard. Allez c’est parti !

💡 Retrouvez tout au long de l’article mes astuces avec la petite “💡”

 

Première étape du moodboard : rassemblez toutes vos idées

Pour commencer, faites un pot-pourri de tout ce que vous aimez. Utilisez votre appareil photo, les moteurs de recherche tels que Pinterest, Google images même Instagram, les magazines, TOUT ce qui peut vous inspirer visuellement.
Personnellement, je me promène toujours avec mon téléphone à la main pour être prête à le dégainer dès que quelque chose m’inspire. Cela peut être l’agencement d’un restaurant, une affiche, une architecture, la couleur d’un mur, un paysage, une publicité dans un magazine, bref, TOUT. C’est un travail de fourmi mais indispensable pour faire un moodboard.

 

Deuxième étape du moodboard : faites le tri

Après avoir collecté toute la matière nécessaire, il est temps de sélectionner et structurer vos idées.
⏱ Prenez le temps d’observer attentivement les documents réunis, de les ranger autour de thématiques communes. Par exemple, vous pouvez grouper vos idées par couleur, par style, par matière, etc.
Donnez de la cohérence à votre création, analysez pourquoi vous les avez sélectionnées. Vous pouvez par exemple faire un tri en 3 parties :
1️⃣ Tout ce dont vous êtes sûr.
2️⃣ Ce qui vous fait hésiter.
3️⃣ Ce qui ne convient pas.
✔️Épurez au maximum votre sélection pour ne garder que la 1ère partie.

Votre sélection doit comporter de la matière, une ou deux polices de caractère, des photos d’exemples de décor, un ou deux zoom sur des détails, trois sélections de couleur, un ou deux motifs, une citation, du feuillage, un ou deux dessins, une ou deux annotations, etc.

💡 Conserver les deux autres parties du tri, car lors de la finalisation, vous aurez peut-être besoin de faire des ajustements.
➕ Selon l’objectif de votre moodboard, il n’est peut-être pas nécessaire d’avoir tous ces éléments. À vous de juger quels visuels seront les plus pertinents.
➕ L’intérêt est de construire une « planche d’ambiance » afin de capter l’atmosphère générale de la création avant de passer à la phase « action » d’un projet.

 

Troisième étape, déterminez la ligne directrice et l’ambiance de votre moodboard

Après ce travail de filtrage, une ou plusieurs directions doivent apparaître, vous permettant de définir un style. Il est important que les éléments conservés soient harmonieux. Utilisez des mots « clés » afin de préciser l’imaginaire de votre interlocuteur (vos collègues, vos clients, ou juste vous-même). N’hésitez pas à donner un titre à votre moodboard, ainsi qu’une description d’une ligne résumant l’atmosphère recherchée.

💡Veillez à ce que vos choix visuels soient variés. N’hésitez pas à travailler au-delà du produit sur lequel vous réfléchissez, je m’explique :
➕ Si vous réfléchissez à l’ambiance d’un mariage, ne proposez pas que des visuels de décoration, pensez aussi au faire-part, au paysage, à la gastronomie, aux animations, etc.
➕ Si vous réfléchissez à une affiche d’événement, ne proposez pas que des visuels graphiques, pensez aussi à l’agencement d’un stand, au stylisme de l’équipe, aux goodies, etc.

✔️ Assurez-vous de traduire en un coup d’œil le style et l’ambiance que vous souhaitez transmettre.

 

Quatrième étape, présentez vos idées

Vous allez devoir mettre en forme votre moodboard en un tableau harmonieux. Pour cela, vous avez plusieurs outils.
➕ Si vous le faites à la main, utilisez une planche (ou grille) pour une présentation claire et propre.
➕ Si vous le faites de façon digitale, Pinterest est un outil simple et rapide. Néanmoins, si vous souhaitez gérer la mise en page, je vous recommande d’utiliser un logiciel comme PowerPoint.

💡 Quelques idées de mise en page.

           faire-un-moodboard

 

 faire-un-moodboard

 

🤓 Et maintenant, si vous vous lanciez ?
🖊 Vous pouvez utiliser cette technique pour tout, pour la création de votre charte graphique, votre logo, la décoration de votre bureau, de votre agence, de votre maison, un moodboard de motivation, etc.

✨ Si vous remarquez qu’il vous manque des visuels, n’hésitez pas à piocher dans votre partie 2 ou 3.

💪🏼 Si vous travaillez sur un projet conséquent, n’hésitez pas à faire évoluer votre moodboard. Il évolue en même temps que vos idées et en fonction des échanges avec votre interlocuteur ou même votre créatif.

👍🏼 Après la création de votre moodboard, vous saurez quoi faire pour créer une charte graphique qui vous ressemble.

 

J’espère que cet article vous aura plu, n’hésitez à me donner vos impressions en commentaire, à partager l’article autour de vous et à me suivre sur les réseaux sociaux !

A bientôt !

services-graphiste-freelance-amandine-soubielle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :